Imam al-Haramayn al-Jouwayni explique clairement la croyance

titre an-NidhamiyyaPage 23 an-Nidhamiyya
L’imam al-Jouwayni a dit , dans son livre spécialisé dans la croyance:

« Et maintenant nous allons citer une belle expression, prise de notre maître dans ce chapitre, et elle est [utile] pour une vie pleine de succès, dans ce bas-monde et dans l’au-delà. Nous disons donc : « Celui qui cherche à connaître Son Créateur: si il en conclut qu’Il existe et que son imagination peut l’atteindre, , alors c’est un anthropomorphiste (mouchabbih), s’il en conclut qu’Il n’existe pas, alors c’est un athéiste (mou’attil), et s’il en conclut qu’Il existe assurément et qu’Il reconnaît qu’il est incapable d’imaginer Sa réalité, alors c’est un monothéiste (mouwahid)« . Et c’est cela le sens de la parole de [Abou Bakr] as-Siddiq que Dieu l’agrée, lorsqu’il a dit : « L’incapacité à reconnaître Sa réalité est en soi une connaissance« .

  • L’imam al-Jouwayni est mort en 478 de l’Hégire soit il y a presque 1000 ans. Il était surnommé « Imam al-Haramayn » c’est-à-dire l’imam des deux enceintes sacrées de la Mecque et Médine.
  • Ici il s’agit d’un exrait de son traité de croyance dans lequel il explique ce que c’est qu‘être un monothéiste : c’est reconnaître que notre imagination ne pourra jamais atteindre la Réalité de notre Créateur.