Ach-Chahrastani parle du fait de traduire les attributs en persan

Page de titre de al-Milal wa n-NihalPages 104 et 105 de al-Milal

L’imam ach-Chahrastani, dans son livre al-Milal wa n-Nihal, qui est consacré aux différentes sectes se réclamant de l’Islam, dit, en p.105, au sujet des savants:

Certains étaient prudents au point qu’ils ne traduisaient pas les mots « yad », « wajh » et « istiwa » en farsi [persan] ainsi que pour tout ce qui est parvenu et qui est du même genre. S’ils avaient besoin d’une expression pour [les] mentionner, ils citaient mot pour mot [les expressions révélées]. En effet telle est la voie saine : cela ne constitue en rien de l’assimilationnisme.

Points à retenir de cette citation:

  • L’imam ach-Chahrastani est mort en 548 de l’Hégire soit il y a plus de 800 ans.
  • Son livre décrit les croyances de différents groupes.
  • Ici il parle des savants sunnites qui s’abstenaient de traduire les expressions non-explicites du Qour’an en persan. On peut en tirer des enseignements pour la traduction des attributs en français.

Un commentaire sur “Ach-Chahrastani parle du fait de traduire les attributs en persan

Bismillaah, dites-nous ce que vous en pensez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s