Imam Abou Hanifah (du SALAF) dit bien qu’il ne faut pas comprendre « istawa » comme un établissement ou le fait d’être assis

Page de titre de Jawharat al-Munifah, livre d\'explication de al-Wasiyya

 

L’imam Abou Hanifah a dit, dans son livre al-Wasiyyah, (page 81 de l’édition que nous avons utilisée ici):

Nous récitons que Dieu est « istawa ‘ala » le Trône sans qu’Il ait un besoin ou qu’Il soit établi sur le Trône. Il est le Protecteur du Trône et d’autre que cela sans qu’Il ait de besoin, car s’Il avait un besoin, Il n’aurait pas pu faire exister le monde ni ce qui lui advient, comme les créatures, et s’Il avait le besoin de s’asseoir [joulous] et de s’établir [istiqrar], alors avant de créer le Trône, où donc aurait-Il été ? Dieu est exempt de ce que lui attribuent les injustes.

Points à retenir de cette citation:

  • L’imam Abou Hanifah fait partie du SALAF, c’est-à-dire des trois premières générations de cette communauté, les meilleures générations. Il est né en 80 de l’Hégire et est mort en 150, soit il y a 1200 ans. Il a vu des compagnons, c’est-à-dire qu’il a été en compagnie de gens qui ont eu l’immense honneur de voir notre Prophète sallaLLAAHOU alayhi wa sallam.
  • Ce livre al-Wasiyya fait partie des CINQ livres qu’il a écrits et qui parlent de la croyance.
  • Regardez comme il explique al-Istawa à des Arabes: il leur dit : ce n’est pas istiqrar et ce n’est pas joulous, cad qu’il leur dit, ce grand savant du Salaf: « ne comprenez pas istawa comme un établisssement ( qui est le sens istiqrar) ou comme le fait d’être assis (qui est le sens de joulous) ». Comment, après ça, pouvons-nous voir des gens qui disent librement que Dieu est ETABLI ou ASSIS, alors que l’un des plus grands savants du Salaf nous a prévenus de ne pas le comprendre comme cela?
  • La raison pour laquelle nous n’avons pas traduit « istawa ‘ala » c’est parce que Abou Hanifah, en tant que Savant du Salaf , n’a PAS donné de sens! Il a EXCLU les sens de s’établir et de s’asseoir mais il n’a pas donné de sens précis. Donc bien que d’autres savants aient donné des interprétations précises de « istawa », ici nous ne traduisons pas pour rester proche de la démarche de Abou Hanifah.

Envoyez ce sujet à un ami, par email

3 commentaires sur “Imam Abou Hanifah (du SALAF) dit bien qu’il ne faut pas comprendre « istawa » comme un établissement ou le fait d’être assis

  1. assalamo alaykom mes frere ,
    jaimerais savoir le jugement au sujet des musulmun qui regarde le ciel en temps de priere et du douaa ce qui frequent chez beaucoup de personne

    peut en le faire pendant douaa et cela en croyant que nos douaa monte au ciel , mais non pas on croyan que allah et dans le ciel

    jazakom allaho khayrane , en lattente d’une répense
    wa salamo alaykom

  2. Wa alaykoumou ssalaam
    Regarder au ciel pendant un dou’a en ayant pour croyance que note dou’a monte au ciel et non pas que Dieu serait dans le ciel bien sûr ce n’est pas un mal.

    Durant la prière à notre connaissance la personne regarde vers le bas.

    Amin wa fik

Bismillaah, dites-nous ce que vous en pensez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s