al-Ghazali parle de la croyance en Dieu et notamment de l’Istawa, et du fait qu’Il existe sans endroit

Page de titre de Ihya Ouloum ad-DinPage 155 volume 1 de al-Ihya

Dans son livre Ihya’ou Ouloum ad-Din, dans le premier chapitre du livre sur la croyance, vol.1, p.154-155, il commence par:

« [Dieu] n’est pas un corps doté d’une image, Il n’est pas non plus un atome, Il ne ressemble pas aux corps, dans le sens où Il n’est pas limité, ou divisé. Il n’est pas une substance et Il n’a pas de substance, Il n’est pas un attribut des substances et n’existe pas DANS un attribut des substances. Non, Il ne ressemble pas aux choses qui existent, rien de semblable à Lui n’existe. Il n’y a absolument rien de comparable à Lui, et Il n’est pas comme quoi que ce soit. Il n’est pas limité ni circonscrit. Il n’est pas entouré par les six directions, et les terres et les cieux ne sont pas sur des côtés par rapport à Lui. Et Dieu est « istawa ‘ala» le Trône, tel qu’Il a révélé et avec le sens qu’Il a voulu, d’un « istiwa » exempt du contact, de l’établissement, du fait d’être dans un endroit, d’être diffus ou d’être en mouvement. Il n’est pas porté par le Trône, au contraire, le Trône est porté grâce à Sa puissance et Sa grâce. Il est  » fawqa » toute chose qu’une fawqiyya qui ne Le rend pas plus proche du Trône et des cieux, mais qui ne Le rend pas plus loin de la Terre non plus. Non, Il est Très Eminent par rapport au Trône et aux cieux, tout comme Il est Très Eminent par rapport à la Terre. Et malgré cela, Il est qarib de tout ce qui entre en existence, [il cite le verset ] « Wa houwa aqrab ila l-‘abd min habl al-wareed« , et Il est témoin de toute chose, puisque le fait pour Lui d’être « qarib » [ Sa Qourbah] n’est pas comme la Qourba des corps [qui est le fait d’être proche], de même que Sa réalité n’est pas comme celle des corps. Il ne s’incarne pas en quoi que ce soit, et rien ne s’incarne en Lui. Il est exempt du fait d’être contenu dans un endroit, tout comme Il est exempt du fait de dépendre du temps : au contraire, Il existait avant d’avoir créé le temps et l’endroit, et Il est maintenant tel qu’Il était ».

Points à retenir de cette citation

  • L’imam al-Ghazali est mort en 505 de l’Hégire soit il y a plus de 900 ans! Il a été appelé Houjjat al-Islam, c’est-à-dire qu’il était capable de prouver la véracité , la beauté, la sagesse de l’Islam. Certains l’ont même considéré comme le Moujaddid de son siècle (c’est-à-dire celui qui revitalise la science de la religion).
  • Son livre Ihya’ou Ouloum ad-Din (La revivification des sciences de la religion) est très connu. L’extrait ci-dessus est tiré du volume 1 de livre.
  • Ici, l’imam al-Ghazzali précise que Son istiwa « un istiwa exempt du contact, de l’établissement, du fait d’être dans un endroit, d’être diffus ou d’être en mouvement. » Maintenant qu’il a bien insisté sur le fait qu’il ne faut pas comprendre que Dieu serait établi, nous ne pouvons pas traduire par « Dieu s’est établi ». La phrase deviendrait alors « al-Ghazali a dit « Dieu s’est établi (…) sans établissement » ». Or ce n’est pas ça qu’il a voulu dire. Il voulait dire « Istawa n’est PAS s’établir » alors il n’est pas permis ici de traduire par « établir » car tout son texte est pour prouver que Dieu ne s’établit pas ».

Poster un commentaire

Classé dans 1. La croyance saine, 2. Savants du Khalaf, 3. Les savants sunnites, Ghazali, istawa, Les Acharis, Les Chafiites, Sans endroit

Bismillaah, dites-nous ce que vous en pensez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s